Energy Community a sélectionné Trinomics et Artelys pour étudier les moyens de flexibilité visant à faciliter l’intégration des énergies renouvelables et à soutenir la décarbonation des pays membres de sa communauté à l’horizon 2040. L’analyse quantitative a été réalisée par Artelys à l’aide du logiciel Artelys Crystal Super Grid. Les besoins futurs en matière de flexibilité sont analysés et des portefeuilles optimaux (minimisant les coûts) sont déterminés en tenant compte d’un large éventail de scénarios en termes de déploiement de sources renouvelables, de sortie du charbon et de différents niveaux de capacité d’interconnexion. Toutes les parties prenantes (à l’exception de la Géorgie) ont été modélisées conjointement au sein du marché européen de l’électricité. L’étude souligne qu’aucun investissement supplémentaire en termes de flexibilité ne serait nécessaire d’ici à 2030, même dans le scénario le plus ambitieux de déploiement ENR. Elle souligne également que l’augmentation des capacités d’interconnexion réduit la nécessité d’investir dans des solutions de flexibilité en 2040 et fait baisser les coûts du système électrique et les émissions de CO2.