Cette version s’accompagne d’une refonte de l’API C qui apporte une flexibilité accrue lors de la manipulation des modèles. L’utilisateur peut désormais passer directement la structure des contraintes linéaires, quadratiques et coniques au solveur, sans passer par des fonctions de callback. Par ailleurs, il est désormais possible de fournir les dérivées pour seulement une partie du modèle étudié, Knitro se chargeant d’approximer les dérivées manquantes.

Artelys Knitro intègre désormais une spécialisation algorithmique permettant de gérer efficacement les contraintes quadratiques coniques, présentes dans les modèles SOCP que l’on retrouve dans de nombreuses applications (l’économie, la physique, la finance …). Cette évolution majeure pour les problèmes SOCP s’accompagne d’une amélioration notable des performances sur les problèmes QCQP.

Amélioration du temps CPU avec la version 11.0 de Knitro

 

Autres fonctionnalités :

• Préconditionneur désormais disponible pour toutes les classes de problèmes
• Intégration de deux nouveaux solveurs linéaires parallélisables (HSL MA86 et MA97) pour les instances de grande taille (sous Linux uniquement)
•Interface KnitroR désormais open source
• Amélioration des algorithmes MINLP et des méthodes d’active-set
• Augmentation générale des performances, en particulier sur les problèmes convexes